La Posture du Pont

 La colonne vertébrale représente l'axe profond de la structure corporelle. C'est analogue au cardan dans une voiture, ou les poutres porteuses principales d'un bâtiment. Si cet axe est en décalage, même légèrement, le reste du corps est automatiquement hors symétrie. Cela inclut les hanches, les épaules et les membres et mêmes les doigts et orteils. Ce n'est pas juste une question de "santé et de "bien être" genre flower-power. Croyez-moi, cela est directement lié à la puissance brute, la force brutale et une invulnérabilité hardcore des articulations. La totalité de votre système musculo-squelettique est construit autour de la colonne vertébrale. Si votre colonne vertébrale n'est pas forte et alignée, le reste de vos articulations ne seront pas fortes et exemptes de douleur pour très longtemps. Ca n'est tout simplement pas possible.

 

La raison n°1 des maux de dos et d'un pauvre fonctionnement, est une faiblesse au niveau des muscles profonds du rachis. L'alimentation dénaturé et artificiel qui « pompe » dans les minéraux osseux en acidifiant les tissus mous qui les soutiennent ainsi qu'une sédentarité, sont les causes majeurs de cette faiblesse. Quand ces muscles sont fragiles, les vertèbres qui constituent la colonne vertébrale ne peuvent pas « s'empiler » correctement. Elles sont tirées dans des positions inconfortables sous la charge (même juste sous l'effet de la gravité). Cela conduit à une mauvaise posture, et toute les complications qui survient (mauvaise digestion, respiration bridé, mobilité réduite, risquent fréquente de blessure etc.). Finalement, les disques se « fixent » dans ces positions les plus faibles, ce qui conduit à une locomotion déséquilibrés et encore plus de faiblesse disproportionnée. Le résultat final est la douleur, la rupture et de pauvres mouvements. Être athlétique devient une impossibilité. Il y a une raison pour laquelle les thérapies de la douleur comme la Technique Alexander, la méthode Feldenkrais, et le Pilates mettent l'accent sur la posture et le renforcement du rachis.